Cela fait quelques temps que l'inspiration et l'envie me manquaient pour alimenter ce site. En quelques jours, les derniers référendums m'ont donné une matière consistante.
Commençons par la dernière consultation au sujet de l'aéroport Notre dame des landes.
Qu'une majorité d'élus ou d’électeurs soit ignorante des problèmes environnementaux locaux et mondiaux n'est pas nouveau et ne change en rien à l'absurdité absolue de ce projet qu'il faut continuer à refuser par tous les moyens.

Comme si souvent, on s'aperçoit que la majorité est un conglomérat électrolyte dont les motivations reposent sur des bases fragiles voire illusoires (comme le mythe de la croissance pourvoyeuse d'emplois).
 Le niveau de bourrage de crâne et le manque d'éducation aux sujets fondamentaux sont tels qu'à la question " êtes-vous d'accord pour augmenter le PIB quitte à détruire la planète ?", il est probable que la réponse serait oui également !
 Ce triste constat amène à douter de la démocratie quand elle n'est pas accompagnée d'une éducation populaire suffisante.
Cela vaut également pour le référendum au Royaume-Uni. Les couches populaires et les personnes âgées nostalgiques des trente glorieuses ont considéré que la hausse de la précarité venait de l'Europe, des immigrés et pas du tout d'un manque de partage des richesses dans un ex pays colonial en déclin.
Encore une erreur de discernement.
Encore un choix qui, comme pour Notre-Dame-des-Landes, nuira aux jeunes et aux futures générations.